Three years have elapsed since the release of Ester Rada’s debut album; three years in which she performed on all five continents. Relentless, she took every imaginable stage: from big festivals in France to a club in Mauritius, from the Olympics in Rio to Glastonbury. Everywhere in the globe where she landed, she would receive coverage from some of the most relevant media, like the BBC in UK, or Liberation in France.

The experiences of her three year journey have become the seeds for new songs, which bore fruit in airplanes, hotel rooms and behind-the-scenes. The new repertoire will allow us to see Rada through Different Eyes, as she takes us for a deep dive into soul and R&B. If the previous album expressed the diverse palette of all the influences in Rada’s musical world, from jazz to Ethiopian music, Different Eyes moves us through two or three essential colors, leading us into an ethereal groove capsule. Rada and producer SHUZ (Yoni Levin) combine live tools and electronics to bring the repertoire to the here and now, and Rada’s unique vocals inject emotion into every note and word.

Trois années se sont écoulées après la sortie de son premier album, trois années durant lesquelles elle a joué sur les 5 continents. De ces expériences de voyage, elle a ramené des graines pour de nouvelles chansons qui ont germé dans des avions, des chambres d’hôtel et en coulisses, pour donner aujourd’hui ce nouvel album « Different Eyes ».

Le son d’Ester Rada est une réflexion profonde sur l’héritage transculturel de cette israélienne née d’origine éthiopienne. Avoir grandi dans une famille juive très religieuse et dans des conditions plus que modestes en Israël a donné à Rada la furieuse envie de changer son mode de vie et de réaliser ses rêves de musique.

Influencée par les grandes voix de la soul telles que Nina Simone, Ella Fitzgerald ou encore Aretha Franklin, par des divas black plus contemporaines telles que Eryka Badu, Lauryn Hill ou Jill Scott, Rada se démarque comme la nouvelle voix soul qui fait frémir le monde entier. Les critiques décrivent son genre comme une rencontre où « s’entremêlent Ethio-Jazz, funk, soul et R&B, avec des nuances de groove issues de la black music ».

Peu de temps après la sortie de son premier album, le monde a découvert le potentiel de cette chanteuse, compositrice, interprète et être rayonnant qu’est Ester Rada. La popularité croissante d’Ester l’a conduite a tournée aux Etats-Unis, au Canada et en Europe, où elle participe notamment au très respecté GlastonburyFestival. Elle a également fait la première partie d’Alicia Keys en Israël, devant 8500 personnes, recevant des critiques élogieuses de la star et revient aujourd’hui avec ce nouvel album sorti chez Fit Fit records.